CapVille - Commerce et Artisanat dans la Politique de la Ville

N°9 - Mai 2017

Tous les trimestres, CapVille, le centre de ressources dédié aux commerces et à l’artisanat de proximité, revient sur ce qui a fait l’actualité…

Nouveautés

La CoFabrik : des ateliers et des espaces de coworking dédiés à l’artisanat d’Art

Le point de départ de la CoFrabrik est la rencontre de quatre artisans d’art en 2015 ayant pour volonté de rompre l’isolement qui touche les artisans grâce à un espace de travail collectif et la mutualisation des outils.

En effet, l’isolement peut être source de démotivation ou peut rendre difficile la mise en place d’un réseau. De plus, le partage d’un espace de travail permet de réduire les coûts liés à la location d’un local et à l’achat de matériel.

Avec l’aide de la compagne d’un des artisans, ils créent alors l’association la CoFabrik en octobre 2015 et s’installent au cœur du quartier de Moulins à Lille au sein d’un bâtiment de 550m² situé au rez-de-chaussée d’une barre HLM.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de présentation de cette opération

La CoFabrik dispose de 3 espaces de coworking dédiés au bois, à la terre et aux arts graphiques. Ils sont accessibles à tous les pratiquants autonomes : des plans de travail, de l’outillage spécialisé ainsi que des machines mutualisées pour chaque domaine sont disponibles.

Des cours, stages et formations autour du travail du bois, de la sérigraphie, de la gravure et du modelage céramique sont également proposés. 

La CoFabrik constitue ainsi un lieu chaleureux et ouvert à tous, qui favorise l'émulation entre les différents membres, le partage de compétences, les rencontres et qui permet d'enrichir son réseau : " un espace d'entraide entrepreneurial et d'intelligence collective".

ZAC de la Fontaine d'Ouche : la mise en place d'un partenariat public/privé pour préserver l'attractivité commerciale d'un quartier

Préalablement à la restructuration dont il a bénéficié, le centre commercial de la Fontaine d'Ouche était en perte de vitesse liée à de nombreux handicaps : orientation vers le quartier limitant son rayonnement, structure vieillissante, répartition de l'offre sur plusieurs niveaux peu adaptée aux personnes à mobilité réduite, sentiment d'insécurité, etc.

Il s'agissait donc de mieux connecter le centre commercial en lien avec son environnement (axe routier majeur à proximité, présence d'un équipement scolaire et d'actifs, desserte en transports en commun, etc.) et en préservant ses atouts (offre abondante de commerces adossée à une locomotive Intermarché attractive, etc.) afin de reconstituer une centralité de quartier, de maintenir un service de proximité et renforcer le lien social. 

L’opération d’aménagement comprend 7 000 m² environ de commerces et services répartis de la façon suivante : un supermarché de 3 500 à 4 000 m² déjà présent sur site, un magasin discount de 1 000 m², une moyenne surface thématique de 500 à 700 m² et une vingtaine de boutiques.

Centre commercial Dijon Lac – quartier Fontaine d’Ouche

Pour en savoir plus, consultez la fiche de présentation du concept

Initialement prévu dans le cadre d’un appel auprès d’investisseurs privés, la Ville de Dijon a finalement repris le projet de restructuration en direct. Elle a ainsi créé en mars 2009 une Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) dite de la Fontaine d’Ouche avec la Société publique Locale d’Aménagement de l’Agglomération Dijonnaise (SPLAAD).

Situé à l’ouest de Dijon en zone prioritaire, le projet a pu devenir réalité grâce à la création de la «SCI Immo Eiffel» (partenariat public/privé), détenue par la Caisse des Dépôts et le Groupe Élaste (Intermarché).

La redynamisation économique d’un quartier à travers la reconversion de friches commerciales : l’exemple de La cour artisanale « Le Galilée » et l’immeuble de bureaux « La Station ».

Pour favoriser l'implantation d'activités économiques nouvelles au sein du quartier Bellevue de Nantes/Saint-Herblain, la Caisse des Dépôts et la SEM LOD se sont associés  pour porter la reconversion d'anciennes friches commerciales et permettre ainsi la réalisation des deux premiers projets immobiliers d'activité du quartier et enclencher une nouvelle dynamique :

  • un village artisanal "Le Galilée", de 3 268 m², réalisé à la place d'un ancien centre commercial désaffecté (livraison en janvier 2014). Il accueille 21 cellules à usage artisanal/stockage au rez-de-chaussée et de 12 cellules destinées aux bureaux à l’étage.
  • un immeuble de bureaux "La Station", de 2 111 m², bâtiment BBC construit sur une ancienne station-service (livraison en juin 2015). Constitué de 5 étages, il accueille Pôle Emploi.

Une centaine d’emplois via une trentaine de TPE et artisans ont ainsi été créés.

Cour artisanale « Le Galilée »

Pour en savoir plus, consultez la fiche de présentation de cette opération

Save the date

Le 19 mai, participez à la fête des voisins !

Partout en France, "Immeubles en fête - La fête des voisins " est l'occasion de rencontrer ses voisins pour développer la convivialité afin de rompre l'anonymat et l'isolement qui règnent souvent dans les villes.

Dans une société où se développe le repli sur soi et la peur de l'autre, connaître ses voisins permet de mieux vivre ensemble et, au-delà d'une soirée de fête dans l'année, contribue à renforcer au quotidien les petits services entre voisins et pourquoi pas, une solidarité de proximité.

.Avec 8,5 millions de participants en 2016, la 17ème édition (traditionnellement organisée en mai) relayée en France par 1 180 mairies et bailleurs sociaux partenaires, a été un formidable succès.

En savoir plus : www.immeublesenfete.com

Accédez à tous les événements sur CapVille :

http://www.capville.fr/tous-les-evenements-a-venir/calendars

Dans le cadre d’une de ses missions, Epareca, Établissement public national d'aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux, a été chargé par ses ministères de tutelle de mettre en place un centre de ressources dédié au commerce et à l’artisanat dans les quartiers de la politique de la ville, CapVille. Le site Internet - www.capville.fr – est en ligne depuis le 3 décembre 2014.

Ce centre de ressources, outil de veille et d’expertise, doit permettre d’accompagner les acteurs de la politique de la ville et du développement local dans le traitement des difficultés commerciales et artisanales et de partager les bonnes pratiques en matière de redynamisation du tissu économique de leur territoire.