CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Diagnostiquer les difficultés du tissu commercial

 

Evaluer la situation

L'essentiel

Définir et mettre en œuvre, de manière concertée et à partir d’un "diagnostic partagé" par l’ensemble des acteurs, un programme d’actions nécessaires à l’animation et à la redynamisation durable du tissu commercial, artisanal et de service d’un quartier.

Les enjeux

Identifier précisément les caractéristiques du tissu commercial et les besoins des habitants et usagers du quartier

Réunir les conditions de confrontation des idées et d’émergence d’une réflexion commune

Impliquer un maximum d’acteurs autour des enjeux de requalification de l’appareil commercial et de ses conditions de mise en œuvre

Les objectifs et les stratégies de l'action

Mettre en évidence les atouts et les faiblesses du tissu commercial, artisanal et de service

Définir des enjeux et des priorités d’intervention qui structureront le projet

Disposer d’un cadre de référence qui fasse consensus auprès de tous les acteurs

Les actions préalables

Définition du périmètre géographique, des objectifs et des attendus en termes de diagnostic et d’analyse

Le descriptif de l'action

Recensement des données disponibles sur le quartier et l’activité commerciale, artisanale et de service (supports  statistiques  et  cartographiques mis en ligne par le CGET sur le SIG Ville…) et des documents de référence élaborés ou en cours d’élaboration (CPER, documents de planification stratégique, contrats de développement territorial…)

Définition des objectifs, des ressources disponibles, du rôle et de la participation attendue de chaque acteur, du calendrier de travail et de la fréquence des rencontres (formalisation éventuelle dans une Convention de partenariat)

Réunion au sein d’instances de pilotage et de suivi (Comités de pilotage et/ou technique) de l’ensemble des acteurs nécessaires à l’élaboration du diagnostic partagé et du projet de redynamisation

Information auprès des publics-cibles ou représentants de ces publics (dans le cadre de réunions publiques, de conseils de quartier…) pour la réussite des enquêtes et sondages éventuels

Analyse des données quantitatives, à compléter par des informations plus qualitatives recueillies auprès de personnes ressources (dans le cadre d’ateliers ou sous forme de témoignages)

Restitution du diagnostic pour permettre une appropriation et une validation des résultats par le Comité de pilotage avant une restitution plus large

Synthèse des principaux enjeux et des premières orientations stratégiques qui émergent des échanges entre les différents acteurs mobilisés

Convertion des orientations stratégiques en plan d’actions suscitant l’adhésion, puis l’implication des acteurs concernés

Les acteurs

Parmi les acteurs publics ou parapublics :

  • la commune et/ou l’établissement public intercommunal (EPCI) ayant compétence sur le commerce et l’artisanat,
  • le cas échéant, l’agence d’urbanisme,
  • le cas échéant, la Société Publique Locale (SPL) d’aménagement ou de développement économique,
  • les chambres consulaires,
  • les collectivités territoriales (Département, Région, service déconcentré de l’état…).

Parmi les acteurs privés ou du monde civil :

  • l’association des commerçants ou la fédération d’association de commerçants,
  • le comité/conseil de quartier,
  • le conseil citoyen, s’agissant d’un diagnostic intégré dans la démarche du contrat de ville.

Coût et financement de l'action

Temps de préparation et d'animation du dispositif

Le calendrier de l'action

6 mois à un an environ pour l’ensemble de la démarche de structuration partenariale, réalisation du diagnostic et concertation autour de ce dernier, et 3 à 6 mois de plus en intégrant la concrétisation sous forme de plan d’actions

Résultats et évaluation de l'action

Qualité du diagnostic et pertinence du programme d’actions

Adhésion des acteurs et publics-cibles au projet (mesurée par le taux de participation aux différentes réunions)

Texte de loi, support qui fait référence à l'action

Loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 24 février 2014 portant création des conseils citoyens :

"Article 1 : la politique de la ville (…) s’inscrit dans une démarche de co-construction avec les habitants, les associations et les acteurs économiques, s’appuyant notamment sur la mise en place de conseils citoyens."

Téléchargez le cadre de référence des conseils citoyens (PDF - 312 Ko)

"Réussir un projet de renouvellement urbain nécessite de donner un rôle prépondérant aux EPCI dans la gouvernance en lien avec la ville et intégrant les habitants, les usagers et les acteurs économiques du territoire." Extrait de la plaquette de l’Anru "Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain - Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville."

Téléchargez la plaquette NPNRU - Elaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville (PDF - 2,61 Mo)

En savoir plus

Un diagnostic de territoire est dit « partagé » quand non seulement ses conclusions sont partagées par les élus responsables du territoire, mais qu’elles découlent d’une réflexion commune de l’ensemble des acteurs et actrices de ce territoire. (Didier MINOT, Le projet de territoire, élaboration et conduite partagée d’un projet de territoire, La Bergerie Nationale, 2001).

Mots-clefs

Démarche participative, Concertation, Co-construction, Mode collaboratif, Comité de pilotage

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.