CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Lundi 17 juin, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations et des collectivités territoriales, ont dévoilé le plan "Nouveaux lieux, nouveaux liens" visant à renforcer et développer les tiers-lieux (espaces de coworking, fab-lab, living-lab, marketspace) dans les territoires et qui figurait dans les propositions du rapport Mission Coworking remis en septembre 2018.

Concrètement, le Gouvernement lancera prochainement un appel à manifestation d'intérêt (AMI) afin d'identifier 300 "fabriques de territoire" dont 150 dans les quartiers prioriatires. Il pourra s'agir de tiers-lieux déjà existants mais aussi de nouveaux projets. Ils seront accompagnés par l'Etat à travers une subvention comprise entre 75 000 et 150 000 euros sur 3 ans.

 

 

"Depuis plusieurs années, à l’initiative d’acteurs privés et de collectivités territoriales, de nouveaux lieux d’activités et de services se sont créés un peu partout en France. Dans les métropoles, mais aussi dans des territoires ruraux, périurbains ou dans les quartiers, les tiers-lieux expriment le désir partagé d’acteurs privés et/ou publics de se regrouper, de créer, d’inventer, de travailler, de faire ensemble." [...]

[...] "L’État veut s’inscrire au côté des porteurs de projets, pour les aider à concrétiser et pérenniser leurs initiatives, en veillant à ce que tous les territoires soient concernés. Il ne s’agit pas pour l’État de normaliser, d’imposer un modèle, mais de donner à ces entrepreneurs, ces élus, ces acteurs du territoire, les moyens d’agir, de concrétiser leurs projets et de diversifier leurs revenus, grâce à des services innovants et des outils partagés. Les ministères et partenaires associés à ce programme ont défini une offre de service, qui s’étend de l’aide en amorçage, en investissement ou en fonds propres, à la mise à disposition de locaux ou à l’apport de recettes de fonctionnement. Cette approche originale est d’abord guidée par le souci de proposer un accompagnement sur-mesure à chaque porteur de projet. Parce que chaque territoire est différent et que chaque projet l’est aussi." ont déclaré Jacqueline Gourault et Julien Denormandie.

 

L'Etat s'engage auprès des porteurs de projet de tiers-lieux

Source : Dossier de presse "Nouveaux lieux, nouveaux liens" - L'Etat s'engage pour les tiers-lieux dans les territoires

 

Téléchargez le dossier de presse (PDF - 21.8 Mo)

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.