CapVille L'impression est resérvée aux visiteurs connectés, inscrivez-vous pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Centre Commercial du Plateau de Haye, Nancy

  • Centre commercial Bois du Quesnoy, Hautmont

  • Centre commercial de l'Europe, Hérouville Saint-Clair

  • Centre commercial Carré Saint-Dominique, Nîmes

Les 85 finalistes de la 2ème étidion de l'appel à projets "Invontons la Métropole du Grand Paris" ont été révélés hier soir sur la scène du centre événementiel de Courbevoie. Ils ont été sélectionnés parmi 224 candidatures.

Les 27 sites en lice représentent plus de 60 ha à aménager. L’ensemble des projets proposés sont le fruit d’équipes pluralistes et de talents mêlant architectes, urbanistes, promoteurs, concepteurs, start-up et futurs exploitants.

 

 

Ainsi, cette édition se démarque par ses projets innovants et portant sur la question du changement climatique. De nombreux candidats ont en effet traité avec attention et ambition la question environnementale par une conception bioclimatique des bâtiments, un renforcement de la biodiversité sur le site ou en visant une certification ambitieuse. Réversibilité des bâtiments et services mutualisés sont proposés dans nombre de candidatures finalistes (autopartage, conciergerie partagée, co-living, etc.). La plupart des projets sélectionnés prévoient par ailleurs un chantier fondé sur l’économie circulaire.

 

La sélection des lauréats de la 2ème édition de l'appel à projets "Inventons la Métropole du Grand Paris" est prévue en mai 2019.

A l'occasion du remaniement ministériel annoncé ce jour, Jacqueline Gourault, juqu'alors ministre auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, a été nommée ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités locales. Elle succède à Jacques Mézard qui occupait la fonction de Ministre de la Cohésion des territoires depuis juin 2017.

Née le 20 novembre 1950 à Montoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher), Jacqueline Gourault a été sénatrice de 2001 à 2017 et vice-présidente du Sénat de 2014 à 2017. Issue de l'UDF, elle est également vice-présidente du Mouvement démocrate chargée de la formation et des élus.

Le CGET, afin de répondre à l'enjeu de simplication des procédures administratives des associations de proximité, et faciliter la réalisation de leurs projets, a mis en place le 15 octobre le portail d'aides "Dauphin".

Dans le même temps, une expérimentation de "guichet unique - instruction et programmation partagée - référent unique" se déroulera avec des collectivités territoriales volontaires.

 

Pour faciliter les demandes de subventions des associations et donc la réalisation de leurs projets dans tous les domaines (soutien scolaire, emploi, prévention santé, lutte contre les discriminations, mobilité, etc.), le portail Dauphin remplace les précédents outils de dépôt en ligne.

Deux accès différenciés : 

  • Un accès pour les agents des services de l'Etat, des collectivités locales, des caisses d’allocations familiales et de l’ensemble des signataires des contrats de ville -   Tous les partenaires des contrats de ville, susceptibles de financer le projet présenté, peuvent y consulter le dossier et échanger à son sujet  : agent-dauphin.cget.gouv.fr

La co-instruction des dossiers de financement, avec les collectivités territoriales et l’ensemble des signataires des contrats de ville, vise ainsi à fluidifier et à améliorer la coordination entre eux.

Grand Paris Habitat, filiale de CDC Habitat et Epareca ont signé lun premier protocole partenarial pour contribuer, ensemble, au développement du logement, du commerce et de l’artisanat dans les quartiers prioritaires d'Ile-de-France.

Ce partenariat a été signé ce 11 octobre 2018 lors du 79e congrès HLM à Marseille, par Valérie Lasek, Directrice générale d’Epareca, Thierry Laget, Directeur général adjoint de CDC Habitat en charge du développement, des ventes et du numérique et Thierry Berthier, Président du directoire de Grand Paris Habitat.

 

La capacité de proposer des équipements, des services et des commerces de qualité est une condition nécessaire à l’attractivité de ces quartiers à terme. Le savoir-faire d’Epareca en matière de reconquête de zones commerciales et artisanales de proximité est dès lors un atout pour restaurer un bon niveau d’équipement commercial, offrir des opportunités d’emplois aux résidents et contribuer à la mixité sociale et fonctionnelle du quartier.

De par leurs champs d’actions complémentaires, CDC Habitat/Grand Paris Habitat sur l’offre de logement et Epareca sur le commerce, les deux structures mutualiseront ainsi leurs réflexions prospectives et allieront leurs compétences opérationnelles pour contribuer à la restructuration des quartiers prioritaires et à l’émergence de nouveaux projets immobiliers mixtes dans ces territoires stratégiques du Grand Paris.

 

Téléchargez le communiqué de presse (PDF - 267 Ko)

 

Impression bloquée

L'impression est resérvée aux membres connectés.